Pour les amants d'Harajuku qui habitent au Québec!
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Shizumu (Fanfiction)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Hime Mariah

avatar

Genre : Féminin
Messages : 686
Date d'inscription : 10/05/2008
Age : 23
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: Shizumu (Fanfiction)   Jeu 27 Nov - 18:38

Wow. Vraiment génial **
Haaaaaaaaaaan... j'ai rien d'autre à dire.
La suite? xD

_________________
Always Keep the Faith ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Shizumu (Fanfiction)   Mer 3 Déc - 16:59

Chapitre 8 - Kunou



POV-Kai

-URUHA CALME TOI ROULE MOINS VITE!!!!

Je venais encore une fois de lui crier après parce qu’il avait tourné brusquement dans une rue et qu’il roulait beaucoup trop vite. Le SMS que l’on avait reçu nous indiquait exactement où nous diriger. À notre arrivé, il y avait des policiers et une ambulance qui partit directement après que l’on se soit garé. J’aperçus la voiture de Reita garé pas si loin et mon regard se posa sur l’ambulance qui disparut bien rapidement de mon champ de vision. Je me tournai et regarda Uruha d’un air inquiet. Il n’avait pas l’air d’être plus rassuré que moi. Lorsque l’on tenta de monter, l’on nous empêcha vivement de passer.

-Laissé nous, on veut seulement aller rejoindre des amis, ils doivent être en haut.

-Il n’y a plus personne dans l’immeuble, soit ils sont à l’extérieur, sinon il y en a trois qui sont en direction de l’hôpital et…

Uruha avait l’air vraiment furieux, hors de lui. Je crois qu’il aurait sortit ses poings si l’homme n’avait pas été un policier. Je manquai perdre connaissance quand j’entendus ‘’trois’’. Quand même pas Ruki, Aoi et Reita…qu’avaient-ils fait? Que s’était-il passé…et…c’était quoi ce ‘’et…’’du policier. Il n’avait même pas prit le temps de finir d’expliquer qu’il était déjà partit. Je ne réussi immédiatement à me retourner. Mon corps me semblait lourd, ma vision faible ou brouillé. Je pleurais? Bien sur que je pleurais. Je plaquai mes mains sur mon visage et me penchai légèrement par en avant. En essayant d’essuyer mes larmes, je vis Ruwa sortir son cellulaire et appeler. Il finit par raccrocher et essayer encore, puis encore.

-Alors?

J’avais dû mal à croire que quelque chose avait réussi à sortir de ma gorge. Je tremblais de peur. Je ne voulais pas qu’ils leur arrivent quelque chose, je vous en prie! Mon regard se posa sur les gens sortis de l’immeuble, mais je savais déjà qu’ils n’étaient pas là. J’étais tellement peu optimiste à ce sujet. Surtout que Aoi avait fuis l’hôpital et qu’il était vraiment mieux pour lui d’y retourner. Je ne vois pas qui d’autres pouvaient avoir été dans cette ambulance. Les autres l’avait-il suivit ou avaient-ils quelque chose eux aussi?

-Ils ne répondent pas…

Je n’eus pas le temps de parler qu’un policier me fit signe de venir. J’avançai et aperçut une batte de baseball complètement anéantie, couverte de sang. Le policier me la montra, me demandant si elle appartenait a un de mes amis. Je blêmis, surement que le guitariste à mes côtés aussi. Je ne connaissais pas cette batte, mais encore moins de chez Ruki…d’où elle sortait? Je compris en entendant un enfant éclater en sanglot en la voyant. Le jeune avait lâché quelque chose et avait courut vers son ancien merveilleux cadeau. Je ramassai l’objet et montrai à Ruwa le cellulaire de Reita, celui qui nous avait envoyé un message, avant de l’échanger et monter chez Ruki. Ils s’étaient battus…est-ce que Mitch était là. Je relevai ma tête pour crier au policier.

-Que trois vous dites?

Le policier ne semblait pas comprendre. Il me posa des tonnes de questions, mais je le regardai tristement, lui rappelant que je ne voulais seulement être sur que c’était mes amis, même si je le savais déjà. Il finit par me répéter ce que j’attendais de lui, puis je pris Uruha par la main et le tirai plus loin, à l’abri des oreilles indiscrètes. Le cœur battant et le corps tremblant je le regardai, puis redescendit ma tête pour fixer le sol.

-Va les rejoindre à l’hôpital, je vais juste…attendre ici et chercher quelque chose.

-Non tu vas m’expliquer ce qui se passe et…et tu vas venir avec moi, tu ne restes pas ici.

-NON…va, je t’y rejoindrai. Appel moi pour me dire que tout va bien pour tout le monde, j’ai quelque chose à régler…

-Fais attention à toi Uke….

Ruwa me regarda tranquillement et finit par se décider à partir. Je gardai la tête basse et attendis de le voir partir avec sa voiture. À ce moment là, je relevai ma tête. Je devais retrouver Mitch, ce crétin de mes deux. Depuis le départ, c’était ma faute…et là…je faisais payer tout les autres. Je leur avais mentis, j’étais horrible. Pourquoi leur avoir menti….pourquoi? Je pris mes jambes à mon cou et me mit à courir comme un fou. Ils ne pouvaient pas être bien loin, j’avais reconnu la voiture de Nathaniel. Donc soit ils avaient appelé un des autres, ou soit ils étaient à pieds. Je courus longtemps. J’étais fatigué, le soleil c’était levé depuis longtemps…nous annonçant un nouveau jour…plutôt malheureux? Non cela l’était déjà hier et bien avant.

-Uke! Que fais-tu ici mon chou?

Non…pas elle ici. Ils savaient que j’allais les chercher? Si c’est le cas, je suis mort et si c’est le cas…les autres sont morts. Je détournai finalement ma tête pour apercevoir enfin ce magnifique visage. Elle s’approcha de moi de manière langoureuse…c’était pas le temps et elle le savait, quel con courrait dans les rues sans avoir quelque chose de pressant à faire?

-Il t’a demandé de me tuer Miel?

-Allons…il m’a demandé de te conduire à lui.

Son beau visage eut un sourire, j’aurais logiquement tomber dans le panneau encore une fois, mais je savais trop bien que c’était mauvais signe. Uruha…tu m’as suivis dis? Tu m’as suivis…comme l’a fait Rei pour Aoi, toi tu m’as suivis? Tu ne m’as quand même pas écouté?

-Pauvre petit Kai, tu sais que tu mérites ce qui t’arrives…et si tu ne suis pas, je vais chercher ton Uruha...sache qu’il me suivra.
-Pourquoi…

-Parce que depuis plusieurs jours votre crétin de guitariste aime bien, surement trop, me regarder danser.

Mon regard se perdu au loin. Il était tombé dans le piège. Je lui avais dit de ne jamais aller à cet endroit là. Y avait-il été quand Aoi avait été se créer des problèmes en apprenant ce qui m’était arrivé?

***************


POV-Mitch

Enfin dans l’arrière boutique du bar, je regardai ce crétin de Kai entrer. J’avais le corps endoloris, mais cela ne serait rien comparativement à ce qu’il ressentirait. Mon poing se resserra et je commençai à le frapper, rouer de coups de pieds. Les autres derrières moi s’approchèrent. Certains n’avaient aucunement l’autorisation d’y toucher, mais comme je souhaitais le voir suffisamment amoché et très rapidement, je demandai l’aide des plus baraqué. En quelques secondes, même voir près d’une minute. Le Kai tout mignon, devait avoir le nez cassé, le visage en lambeau. Son corps était recouvert de plaies, bleues. Il ne s’en sortirait pas d’ici facilement cette fois, les autres fois, j’avais été trop clément, gentil.

Kai suppliait, demandait que l’on arrête. Pourquoi crétin? Était-ce Miel qui avait réussi à te convaincre de venir grâce à ses charmes, je ne crois pas que cela est fonctionné deux fois, quoi que tu es tellement baka quand tu veux. Je continuai à le rouer de tout ce qui pouvait me tomber sous la main. Je ne voulais pas l’entendre et pourtant il continuait en lâchant des plaintes par-ci et là quand mes coups étaient trop fort pour lui.

-Pourquoi tu t’es encore mêlé de ce qui ne te regarde pas…? Ein?

Je le regardai se mettre à quatre pattes. Comme cela avait l’air pénible. Ce qui était amusant c’était qu’il nous restait plut que Uruha a abattre. Ce groupe ne tiendrait pas bien longtemps. Il ne tenait déjà plus à cause d’Aoi et Kai. Les autres étaient tout aussi stupide d’être embarqué là-dedans. Ils avaient voulut y risquer leur peaux, ils y perdraient leur peaux. C’est là que j’entendis une musique toute simple du pantalon de Kai. Je pris la première chose qui me vint à la main et le frappai violement, mais suffisamment pour l’assommer et le mettre dans les pommes. Il se releva tant bien que mal, suppliant de ne pas faire de mal à qui que ce soit. Miel le poussa et prit son cellulaire et me regarda en souriant.

-Devine!

-Réponds.

Kai se laissa tomber en pleurant. Miel ne répondit pas, faisant signe que c’était pas une bonne idée, alors je lui fit signe de ne pas répondre et de garder ce maudit cellulaire jusqu’au moment importun. J’attrapai violemment Kai et le tirai vers moi. Je passai doucement mes doigts sur les plaies de son visage, il se retint tout de même de crier.

-Alors…c’était prévu qu’il t’appel ou il vous a suivit jusqu’ici?

-Rien prévu…rien prévu…

Il ne sut me répéter que cela alors je pris une des premières bouteilles qui me tomba sous la main et je la cassai au sol, le menaçant avec la vitre que posai sur son visage, près à lui taillader complètement son petit visage enfantin. Je le regardai en souriant. Il se remit à pleurer, du moins silencieusement cette fois, merci. Il devait savoir que je lui couperais la jugulaire s’il ne gardait pas plus le silence.

-Alors? Toujours pas prévu?

-Non…j’te jure!

-MENTEUR!

Je levai le prit de mon autre main et lui écrasa la tête sous mon poing. Lui qui se remit à crier, jurant à ses grands dieux que Uruha ne devait pas être ici, qu’il lui avait demandé d’aller rejoindre les autres. Je regardai le morceau de verre que je tenais de mon autre main, ne croyant pas ce qu’il disait. L’autre tarré était bien apparut lui et un autre crétin l’avait suivit…pourquoi pas Kai aussi. D’un mouvement rapide je vins déposer le morceau de la vitre sur la gorge de Kai et coupai violement. Il se mit à déglutir, le pauvre, tenant sa gorge de ses deux mains. Il saignait…mais j’aurais pu faire mieux si j’avais voulut lui couper la jugulaire, voir le tuer tout simplement. Je me relevé et le regardai tranquillement.

-Miel…va à l’hôpital voir si l’autre est là….! TOUT DE SUITE!


P.S. Désolé pour ceux qui trouvent que je me défoule trop sur eux...c'est juste qu'il ya trop de fic sympa sur eux ou de yaoi...je me suis dit qu'il fallait...faire quelque chose de sympa, mais un peu violent >< VOus avez dû constater! XD
Revenir en haut Aller en bas
Hime Mariah

avatar

Genre : Féminin
Messages : 686
Date d'inscription : 10/05/2008
Age : 23
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: Shizumu (Fanfiction)   Mer 3 Déc - 18:31

OMG OO
*se suicide sur place*
Han... *ne sait pas quoi dire*
Han... *bouchée*
LA SUITE!!

_________________
Always Keep the Faith ♥
Revenir en haut Aller en bas
nekosuki

avatar

Messages : 94
Date d'inscription : 24/09/2008
Age : 45
Localisation : a Jonquière

MessageSujet: Re: Shizumu (Fanfiction)   Jeu 4 Déc - 23:58

la suite onegai...... meme si ce n'est pas dans mon genre de les voir se faire massacrer ainsi malgré moi j'ai accrochée a ta fic Embarassed

onegai Mikomi la suite
Revenir en haut Aller en bas
Yerin

avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 27/11/2008
Age : 26
Localisation : Neufchâtel, Québec City!!

MessageSujet: Re: Shizumu (Fanfiction)   Ven 5 Déc - 8:46

Sad T'es vraiment violente!!! mais je t'aime pareil:P

Mais heum... la, tu fais des bobos à Tata (et l'a pas l'air de revenir *couché par terre sur le ventre et braille en frappant les poings sur le plancher..*) pis après tu défigures Kai!!! Sais-tu que.. même si je suis démolie en lisant tout ça, j'ADORER BEAUCOUP!!!

Veux la suite asap please^^

ah et, une chose à rajouter:
Spoiler:
 
-> scusé pour ca.. Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Shizumu (Fanfiction)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Shizumu (Fanfiction)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [fanfiction] L'amour sur msn
» [ Fanfiction] Et si on partait en Tourbus ?
» [Fanfiction] H e i l i g [Terminée]
» [ Fanfic en cour ]Fanfiction =)
» [Fanfiction] Don't Jump

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Qc Harajuku [Communauté du Quebec] :: Divers - Créations-
Sauter vers: